• Ceux de Zelary
Ceux de Zelary

Ceux de Zelary

Zelary est un hameau perdu dans le massif des Beskides en Moravie du nord. Dans les neufs récits qui composent ce roman, situé dans les années 1920 et 1930, nous retrouvons les mêmes personnages : Zena, qui compte ses sous, le forgeron Joza, une force de la nature, Selda le coureur de jupons, Lucka, qui est sorcière et guérisseuse, Honza le bouffon, Helenka, qui suscite les miracles. La vie est difficile, à Zelary, elle est faite de passions simples qui se nouent dans la violence et se dénouent parfois dans la grâce. On assiste à l'accomplissement radieux d'une petite fille qui n'était pas aimée, au face à face du prêtre et de l'instituteur, l'un et l'autre livré à leurs démons intimes, à la fugue éperdue d'un orphelin « irrécupérable », aussi fort qu'il sait être tendre, l'auteur multipliant les récits dans le récit, mettant au jour le glorieux grouillement de la vie simple. Sous le réalisme implacable de ce texte, le lecteur ne tarde pas à percevoir une profonde compréhension, une sympathie pour ces gens éprouvés par le sort. On se laisse emporter, finalement, par la poésie sobre et profonde qui jaillit de ce roman. L'auteur Kveta Legatova, de son vrai nom Vera Hofmanova, est née en Moravie en 1919. Devenue enseignante, elle est obstinément affectée dans des zones de montagnes par les autorités communistes, qui voient en elle un « cas problématique ». Au lycée, elle écrivait déjà de courtes pièces qui étaient adaptées pour la radio. Elle poursuit cette activité de scénariste jusqu'au début des années 90, mais c'est avec la parution de son recueil de contes Ceux de Zelary que Legatova connaît un succès foudroyant. « Le début littéraire fascinant d'un auteur de 82 ans », titrait le journal Lidove noviny en 2001. Le Prix d'État pour la littérature lui est aussitôt décerné. Voir la suite

  • 2882502273

  • Noir Sur Blanc