• Le grand dérangement
Le grand dérangement

Le grand dérangement

Le Grand Dérangement contemporain marque le passage, par rupture, d'un passé défait à un présent où le devenir se produi t dans une transformation continue sans achèvements identifiables. Il contraint à reconnaître aujourd'hui les mondes où l'homme contemporain inscrit ce qui l'engage dans un nouveau commencement, défini par des territoires dont il est le seul créateur aventureux. Ces " nouveaux Nouveaux Mondes " surgissent sous l'action des avancées conjuguées de la science, de la technique et de l'économisme désentravé. La démarche est ici exploratrice, conduite comme une découverte. C'est en observateur décentré, attentif aux révélateurs des grandes transformations contemporaines, que l'auteur propose des interprétations inédites. C'est en observateur engagé qu'il dénonce aussi les défaillances de l'action civilisatrice, la montée ininterrompue de la puissance, et qu'il évalue les réactions de l'outre-Occident à l'expansion de la surmodernité mondialisante. Cet essai incisif dérange en entendant décrypter, selon une ancienne formule, le " grand dérangement " actuel, qui fascine ou égare. Anthropologue, sociologue et écrivain, auteur d'une vingtaine d'ouvrages mondialement lus depuis cinquante ans (il propose et justifie en 1951 l'expression " Tiers-monde ", et publie dès 1961 son Anthropologie politique, devenu un classique), directeur des Cahiers internationaux de sociologie et de la collection " Sociologie d'aujourd'hui " aux Presses Universitaires de France, Georges Balandier a récemment fait paraître Civilisés, dit-on (PUF, 2003). Voir la suite

  • 2130550991

  • Puf