• L'abusé en cour
L'abusé en cour

L'abusé en cour

Le Moyen Âge, âge d'or de la courtoisie, n'en a pas moins connu de nombreuses remises en question des comportements et d es mours qui sévissent à la cour. Ce volume réunit deux satires de la vie curiale. L'Abusé en cour (vers 1470), d'auteur inconnu, nous offre la confession d'un homme qui, proche de la mort, narre ses aventures à la Cour où il a perdu son temps et son crédit. Ce récit, qui met en scène des allégories et utilise les ressources des Rhétoriqueurs, resta célèbre jusqu'à la fin du XVIe siècle. Le Curial est la traduction faite vers 1475 par un auteur inconnu du Libellus de vita curiali qu'Alain Chartier composa vers 1420-1430. Ce serviteur du roi exprime lui aussi une véhémente condamnation de la vie à la cour, qu'il a bien connue et à laquelle il oppose les charmes d'une vie tranquille et libre. Roger Dubuis a enseigné, pendant un quart de siècle, la langue et la littérature françaises du Moyen Âge à l'Université de Lyon II-Lumière. Sa thèse principale, sous la direction de Jean Frappier, soutenue en 1971, a été consacrée à l'étude de la genèse de la nouvelle en France au Moyen Âge. Il a, par la suite, publié une traduction des Cent Nouvelles nouvelles et le Lexique des Cent Nouvelles nouvelles. Au titre de sa thèse complémentaire, préparée sous la direction de Pierre Le Gentil, il a donné la seule édition moderne de L'Abuzé en Court, dans la collection des Textes Littéraires Français (Droz, 1973). Voir la suite

  • 2745325922

  • Champion

  • Class.francais Du Moyen-Age, numéro 95